Parcours de la Compagnie

1989 - 1995 : Naissance d’une compagnie itinérante

 

L’Equipe de Création Théâtrale est créée en 1989, lorsque Chantal Morel, à la suite de sa démission du CDNA décide de reprendre le travail en compagnie.

Pendant 5 ans, la compagnie travaille à Grenoble et les spectacles sont joués en différents lieux : en 1990, les « Solos » de Valetti Mary’s à Minuit, Balle Perdue, et Conférence de Brooklyn sur les galaxies sont créé à l’Eden, tandis que Un jour, au début d’octobre… d’après le Roman avec Cocaïne de M. Aguéev est créé au CDNA. L’année suivante, elle reprend aux Fédérés de Montluçon Groom de Jean Vautrin, créé pour le Festival d’Avignon IN en 1985. En 1993, c’est l’Hexagone de Meylan qui accueille la création du Roi Lear de William Shakespeare.

Enfin, Chantal Morel et l’Equipe de Création Théâtrale terminent cette itinérance en créant en 1995 le spectacle Pourvu que le monde ait encore besoin de nous, création collective, à l’usine Bouvier Darling à Grenoble.

 

 

1996 - 2006 : Dix ans pour inventer (le Petit 38)

 

En 1996, l’Equipe de Création Théâtrale ouvre à Grenoble Le (Petit 38), un ancien restaurant reconverti en petit théâtre de 89 m2 à Grenoble. Au fil des ans, ce lieu accueille une dizaine de créations de Chantal Morel : Le Sous-Sol et La Douce, de Fédor Dostoïevski, pour l’ouverture. Puis : La Femme de Gilles de Madeleine Bourdouxhe (1997), Sylvestre (salutations au siècle) de Jean-Yves Picq (1998), La Révolte de Villiers de l’Isle Adam (1999), L’Invention de Morel d’Adolfo Bioy Casares (2000), Le Droit de rêver ou les musiques orphelines, d’après les musiques de Patrick Najean (2002) et Macha s’est absentée… variations autour des Trois Soeurs d’Anton Tchekhov (2004).

 

Le (Petit 38) fait ainsi à la fois office de lieu de répétitions et d’accueille du public, et permet également d’accueillir les créations d’autres compagnies invitées : hors des contraintes des saisons programmées dans les grandes institutions, ce lieu laisse aux équipes artistiques la possibilité du doute, du retard, des prolongations, des retours, des pointillés… En plus des présentations publiques, le lieu est animé par des rendez-vous réguliers de l’Ecole des gens, cycles annuels sur des thèmes d’actualités (la mondialisation, la politique…).

Pendant que le (Petit 38) bouillonne, d’autres spectacles de Chantal Morel sont créés hors les murs : Crime et Châtiment, de Dostoïevski, est créé au Maillon de Strasbourg (1996) et Frankenstein, d’après Mary Shelley, à la Rampe d’Echirolles (2001). Ces spectacles, comme certaines création du (Petit 38) tourneront en France durant cette décennie.

 

 

2007 - 2012 : Les grands formats

 

Ayant envie de «changer d’échelle», Chantal Morel ferme momentanément  les portes du (Petit 38) fin 2007, et crée à la MC2 Souvent, je murmure un adieu… d’après Maurice Maeterlinck (2005, tournée en 2006).

A partir de 2007, elle travaille sur la traduction, l’adaptation et la création des Possédés de Fédor Dostoïevski, créé à la MC2 :Grenoble en janvier 2009. En 2010 Chantal Morel reprend Home de David Storey, l’un de ses premiers spectacles, créé en 1981. Après une création à la MC2 :Grenoble , ce spectacle tourne jusqu’en 2012. Cette année-là, Chantal Morel et l’Equipe de Création Théâtrale délocalisent leurs lieux de vie et de travail et s’installent pour un an dans le quartier de la Villeneuve de Grenoble : Pauvre fou !, d’après Don Quichotte, est créé en août 2012 au Théâtre Prémol et part en tournée en 2013, notamment trois semaines au Théâtre du Soleil.           

 

 

2013 – 2017 : L’adieu au (Petit 38)

 

Après ces nouvelles années de pérégrination, le rapport au (Petit 38) est à réinventer pour que ce lieu reste un tremplin vers l’extérieur. L’Equipe de Création Théâtrale multiplie alors les partenariats avec d’autres structures : en 2013, Chantal Morel part créer Il était un roi, d’après le Roi Lear à Ziguinshor (Sénégal), sur l’invitation du Festival Casamance en scène. En avril 2014, Ce quelque chose qui est là...  d’après La nuit tombée, d’Antoine Choplin, est créé dans le cadre de la neuvième édition du Festival des Caves. Le spectacle est repris au (Petit 38) et tourne ensuite jusqu’en 2017 (Avignon OFF). Entre temps, en novembre 2015, Chantal Morel créé au Théâtre du Soleil Ils ne sont pas encore tous là... d’après La Cerisaie d’Anton Tchekhov. Après une année de passation auprès du Collectif Midi/Minuit, Chantal Morel créé sa dernière pièce au (Petit38) avant de laisser définitivement les clés au jeune collectif. Il s'agit du Chagrin d'Hölderlin, d'après la vie et les écrits d'Hölderlin, créé en janvier 2017.

 



Réagir


CAPTCHA